Chauffage

Pompe à Chaleur Aérothermique, Géothermique, ou Aquathermique : Comment choisir ?

Chauffage

Pompe à Chaleur Aérothermique, Géothermique, ou Aquathermique : Comment choisir ?

Par jécologise

10 Janvier 2022
Catégorie: Chauffage

Les pompes à chaleur Aérothermique
Les pompes à chaleur Géothermiques
Les pompes à chaleur Hydrothermiques

Il existe différents types de pompes à chaleur.
Les différents types de pompes à chaleur tiennent leur nom de l’environnement où elles puisent la chaleur et là où elles la restituent :
Aérothermique (Air/Air, Air/Eau), Géothermique (Sol/Sol, Sol/Eau ), Aquathermique (Eau/Eau).
Toutes les combinaisons existent, ce système de chauffage permet donc de s’adapter à de nombreuses configurations (rénovation, construction neuve…).

Les pompes à chaleur Aérothermique (Air-Air, Air-Eau)

La pompe à chaleur Aérothermique produit de la chaleur grâce à l’extraction des calories de l’air ambiant. Elle nécessite l’installation de deux unités, une à l’extérieur pour capter les calories de l’air, l’autre à l’intérieur pour diffuser la chaleur. Pour l’unité extérieur il est nécessaire d’avoir un espace suffisant tel un jardin ou un balcon.

« Air/Air » :

Compatibilité avec votre système de chauffage
La pompe à chaleur Air/Air diffusera par « air pulsé » la chaleur via un système de ventilation, dit ventilo-convecteur ou de gaine de soufflage. Cette PAC s’adapte parfaitement aux radiateurs électriques.
Avantage :
– L’installation est en général plus simple, ne nécessite ni chantier important, ni autorisation administrative.
– Elle est également plus abordable à l’achat.
– Son système réversible (produire de la fraicheur et de la climatisation en été) est le plus performant.
-Elle est idéale pour remplacer les chauffages électriques.

« Air/Eau » :

Compatibilité avec votre système de chauffage
Elle diffusera la chaleur via un plancher chauffant, un ventilo-convecteur ou un radiateur basse température. Cette PAC s’adapte parfaitement aux radiateurs à eau/gaz.

Avantage :
– L’installation est en général plus simple, ne nécessite ni chantier important, ni autorisation administrative.
– Elle est également moins onéreuse.
– Elle peut être réversible (produire de la fraicheur en été).
– Couplée avec un chauffe-eau elle peut produire de l’eau chaude sanitaire.

Les pompes à chaleur Géothermiques (Sol/Sol, Sol/Eau)

La pompe à chaleur Géothermique produit de la chaleur grâce à l’extraction des calories du sol.
Elle comporte un circuit de captage en sous-sol horizontal ou vertical selon la configuration du terrain.

« Sol/Sol » :

Compatibilité avec votre système de chauffage
Cette technologie restitue la chaleur via un plancher chauffant.

Avantage :
– C’est un système de chauffage adapté à tous les climats.
– Ce système est plus performant que les pompes à chaleurs Aérothermiques et fonctionne en autonomie sans chauffage d’appoint.
– Il n’y a pas besoin de source d’eau.
– Elle peut produire de l’eau chaude sanitaire.

« Sol/Eau (mixte) » :

Compatibilité avec votre système de chauffage
Cette technologie restitue la chaleur via l’eau contenue dans les émetteurs (radiateurs, ventilo convecteurs et planchers chauffants).

Avantage :
-C’est un système de chauffage adapté à tous les climats.
– Ce système est plus performant que les pompes à chaleurs aérothermiques.
Elle peut produire de l’eau chaude sanitaire.
– Elle peut être réversible (produire de la fraicheur en été).

Les pompes à chaleur Hydrothermiques / Aquathermie (Eau/Eau)

La pompe à chaleur Eau/Eau, aussi appelée Aquathermique, puisera ses calories dans l’eau grâce à une sonde et les restitues « coté maison » également grâce à un circuit d’eau

« Eau-Eau » :

Elle diffusera la chaleur via un plancher chauffant ou un radiateur basse température.

Avantage :
– C’est un système très fiable qui a des performances constantes.
– Elle peut s’adapter facilement à votre système de chauffage – Elle donne la possibilité d’utiliser l’eau pour d’autres usages.
– Elle possède un système réversible « free-cooling » (production de fraicheur en été).
– Cette PAC nécessite peu d’entretien.
– Le captage verticale nécessite moins de surface de terrain.

Les différents types de captage

Le captage horizontal
Les capteurs horizontaux sont des tubes enterrés à faible profondeur pouvant être installés si la surface de terrain exploitable est suffisante.

Le captage vertical
Uniquement pour le procédé Eau/Eau, les capteurs verticaux sont des sondes géothermiques installées par forage à une très grande profondeur. Il est plus performant mais plus cher et demande des travaux plus importants que le captage à l’horizontal. Il convient aux terrains de plus petite surface.

Le captage elliptique
Les capteurs elliptiques sont des spirales longues de 3 mètres pour 40 cm de diamètre, installées dans des trous à 5 mètres de profondeur.

Les pompes à chaleur sont elles rentables ?

Les PAC nécessitent des montants d’investissement différents selon leur rentabilité moyenne

• Les pompes à chaleur Air/Air coutent entre 5 000 € et 10 000 € et permettent d’économiser jusqu’à 35% sur votre facture d’électricité, le retour sur investissement se fait ressentir avant 10 ans

• Les pompes à chaleur Air/Eau coutent entre 9 000 € et 16 000 € permettent d’économiser jusqu’à 65% sur votre facture d’électricité, le retour sur investissement se fait ressentir avant 6 ans

• Les pompes à chaleur Géothermique coutent entre 15 000 € et 20 000 € permettent d’économiser jusqu’à 65% sur votre facture d’électricité, le retour sur investissement se fait ressentir avant 5 ans

• Les pompes à chaleur en Aquathermie coutent entre 15 000 € et 25 000 € permettent d’économiser jusqu’à 70% sur votre facture d’électricité, le retour sur investissement se fait ressentir avant 5 ans

Bien sur comme vous l’avez vu précédemment il existe de nombreux autres critères pour bien choisir sa PAC !
EN SAVOIR PLUS

Votre Pompe à Chaleur Air/Eau

Nos dernières actualités

Vos travaux de rénovation
en 30 secondes

Lancez votre simulation en un seul clic et testez votre éligibilité

Je teste mon éligibilité