Informations Pratiques

La rénovation énergétique : ce qui change en 2022

Informations Pratiques

La rénovation énergétique : ce qui change en 2022

Par jécologise

20 Mai 2022

L’éco-PTZ est prolongé et renforcé jusqu’à fin 2023
Du nouveau pour MaPrimeRénov’ en 2022
Evolutions concernant le DPE en 2022
2022 :  Découvrez le prêt avance rénovation  pour financer le reste à charge
Les évolutions de la prime CEE en 2022
Un chèque énergie revalorisé en 2022
Les changements de 2022 concernant vos équipements

Vous avez un projet de travaux de rénovation énergétique dans votre maison ? Jécologise vous informe de toutes les évolutions des dispositifs d’aides à la rénovation énergétique en 2022.
Le 15 décembre 2021, l’Assemblée nationale a adopté le projet de la loi finances 2022. Celui-ci impacte le domaine de la rénovation énergétique.
Voici les principaux changement à noter :

L’éco-PTZ est prolongé et renforcé jusqu’à fin 2023

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt bancaire à intérêts nuls, qui vous aide à financer vos travaux de rénovation énergétique. Il est également sans frais de dossier.

Bonne nouvelle, l’eco-ptz est prolongé de 2 ans, son plafond est rehaussé de 30 000 à 50 000 € et sa durée de remboursement se voit rallongée de 5 ans pour atteindre les 20 ans.

Les conditions d’obtention reste que le gain énergétique soit au minimum de 35%, que la consommation conventionnelle annuelle soit inférieure à 331 kWh/m² et que les travaux permettent de sortir une habitation de la catégorie « passoire énergétique ».
En savoir plus

Du nouveau pour MaPrimeRénov’ en 2022

Cette année le budget est consolidé et sera de 2 milliards d’euros avec pour objectif d’accompagner 800 000 logements (685 000 en 2021) dans leurs travaux de rénovation énergétiques.

Jusqu’en 2021 MaPrimeRénov’ était disponible pour tous les logements construits depuis plus de 2 ans.
A partir du 1er Janvier 2022, seuls les logements construits depuis 15 ans et plus sont éligibles.
Pour la prime CEE, elle reste disponible pour tous les logements construits il y a plus de 2 ans.
(Avec une exception pour le remplacement d’une chaudière au fioul accompagnée d’une demande de retrait de cuve à fioul, qui conserve la règle des 2 ans).

Également, pour être considéré comme occupant en résidence principal (critère d’éligibilité à MaPrimeRénov’) vous devrez attester d’une présence de 8 mois minimum contre 6 mois auparavant.

Concernant le délai d’achèvement des travaux, vous avez 2 ans contre 1 an auparavant an pour les terminer (1 an au lieu de 6 mois lorsqu’une avance de frais a été versée).

Pour plus de clarté, le programme Habiter Mieux sérénité pour les travaux de rénovation globale des ménages aux revenus modestes et très modestes, est remplacé par MaPrimeRénov’ sérénité.
Ce programme sera cumulable avec les primes CEE dès Juillet 2022 et pourra atteindre 30 000 € (jusqu’à 50 % du montant des travaux).

En savoir plus

D’ailleurs, autre nouveauté, les conditions de ressources évoluent pour les ménages modestes et très modestes :

Evolutions concernant le DPE en 2022

À partir du 1er janvier 2022, de nouveaux éléments devront apparaître sur les annonces immobilières.

Devra figurer sur le diagnostic de performance energetique DPE le montant annuelle (théorique) des dépense de chauffage ainsi que l’année de référence utilisée pour calculer l’estimation de l’ensemble des consommations énergétiques. Devra aussi figurer la mention “Logement à consommation énergétique excessive” pour les logements classés F et G.

En septembre 2022 un audit energetique sera d’ailleurs obligatoire pour la vente d’un logement classé F ou G et leurs loyers ne pourront plus être augmentés.

Cet audit est plus complet qu’un DPE. Bonne nouvelle il est éligible à MaPrimeRénov’ !

En savoir plus

2022 :  Découvrez le prêt avance rénovation  pour financer le reste à charge

Face aux difficultés que peuvent rencontrer certains français le moment de payer le reste à charge et ce malgré les nombreuses aides, le 1er Janvier 2022 marquera le lancement du « prêt avance rénovation » (PAR).

Le « prêt avance rénovation » est un prêt hypothécaire : le remboursement du capital emprunté s’opère lors de la succession ou de la vente du bien immobilier rénové. Les intérêts, eux, peuvent être remboursés progressivement.

Ce prêt est pour l’instant réservé aux propriétaires occupants et n’est proposé que par certaines banques. Ce prêt est particulièrement intéressant pour les ménages modestes bien qu’il ne soit conditionné à aucune ressource, pour l’instant.

Une garantie publique sera actée auprès des établissements bancaires – à hauteur de 75 % de la perte éventuellement encourue.

Les évolutions de la prime CEE en 2022

Le 1er janvier 2022 voit la suppression de la bonification des grands précaires énergétiques qui bénéficiaient jusqu’alors d’un prime énergie CEE doublée.

A partir de Mai 2022, une baisse des primes CEE est également à prévoir sur l’ensemble des travaux d’isolation : Isolation des murs, Isolation des planchers bas , Isolation des combles

Des contrôles plus stricts seront opérés sur les chantiers et sur les dossiers de demande afin de garantir la réalité des travaux et leurs conformités et de surtout lutter contre les différentes arnaques, malfaçons et dossier frauduleux. Jécologise continuera d’opérer un contrôle méticuleux et intensif de ses chantiers et continuera de sélectionner ses partenaires, avec soin.

Notre conseil : n’attendez plus pour commencer vos travaux de rénovation energetique avant que les aides gouvernementales ne diminue !

En savoir plus

Un chèque énergie revalorisé en 2022

Pour surmonter la hausse des prix de l’énergie, la valeur du chèque énergie sera augmentée de 100 € pour tous les bénéficiaires : 5,8 millions de ménages modestes. Ce chèque est délivré quel que soit le type de chauffage et peut même être utilisé pour les paiement sur internet.

Ce chèque est valide jusqu’au 31 mars 2023. C’est une aide au paiement des factures d’énergie et à la réalisation de travaux énergétiques dédiée aux ménages les plus modestes.

Les changements de 2022 concernant vos équipements

L’installation d’une chaudière au fioul sera interdite à partir du 1er juillet 2022. Il sera toutefois possible de la faire réparer en cas de panne. Egalement une dérogation sera accordée si le logement ne peut être raccordé à aucun réseau de chaleur ou de gaz naturel.

Ce sera surtout l’occasion d’opter pour un mode de chauffage plus économique et écologique comme la Pompe à Chaleur ou la Chaudière à granulés.

Partenaires Jécologise
  • Ministère de la Transition Energétique et Solidaire
  • CEE Les Certificats d’Economies d’Energie
  • MaPrimeRénov’
  • ADEME, Agence de la Transition Ecologique
  • Agence Nationale de l’Habitat
  • Qualibat
  • Engagé pour Faire
  • Reconnu Garant Environnement RGE

Nos dernières actualités

Vos travaux de rénovation
en 30 secondes

Lancez votre simulation en un seul clic et testez votre éligibilité

Je teste mon éligibilité